samedi 20 août 2011

Terres éphémères


Ce matin, je commence une terre... puis j'abandonne quand, par un triste raccourci du temps, mon jeune garçon commence à ressembler à un vieillard. Fait trop chaud sur la terre aujourd'hui...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire